English version

Créé en février 2007, le ReD est, comme son nom l’indique, une association visant à regrouper les doctorants de notre institution. Nous constituons en effet une grande part du personnel de l’Université de Liège. Nous assumons une partie de l’enseignement et de l’encadrement des étudiants. Nous sommes également au cœur des activités de recherche. Depuis l’application du décret de Bologne, le doctorat constitue le seul troisième cycle d’étude universitaire. Dès lors, nous sommes aussi des étudiants. Nous avons donc un statut «hybride», entre étudiant et chercheur. Ces circonstances expliquent l’existence de situations, questions, besoins ou problèmes spécifiques auxquels les autres acteurs du monde universitaire ne sont pas nécessairement confrontés.

membresredbbq2013

Le ReD n’a rien de formel et s’adresse à tous les doctorants. Les membres actifs et les relais actuels n’ont pas été élus ou choisis. Il s’agit simplement de volontaires. Le ReD est donc ouvert à toutes les personnes désireuses de s’investir et de participer à la vie de leur Université en organisant des activités ou en communiquant des envies, des idées, des questions.

Le ReD a la volonté de rester un organe inter-facultaire car en tant que doctorants, nous nous retrouvons souvent face aux mêmes problèmes quelle que soit notre orientation. De plus, le ReD permettra ainsi le dialogue entre les personnes et les rencontres interdisciplinaires, souvent source d’inspiration et d’innovation dans la recherche. Nous envisageons par exemple d’organiser la visite de différents laboratoires et centre de recherches.

Le ReD n’est pas directement lié aux autorités de l’Université. S’il a été inauguré par M. le Recteur Bernard Rentier et créé grâce à l’impulsion de l’ARD et de l’AEE, il est actuellement indépendant. Bien que pour les activités, l’administration lui apporte son soutien, elle n’impose pas de position. Les activités et les thèmes abordés sont librement choisis par les doctorants, membres du réseau.

Le ReD n’a pas pour but de remplacer les associations et comités déjà mis sur pied dans certains domaines de recherche ou au sein de l’Institution. Nous espérons au contraire pouvoir collaborer avec les organes existants. Le ReD voudrait s’atteler plus particulièrement aux thèmes concernant les doctorants.

Le ReD : trois niveaux.

Nous nous définissons actuellement selon trois axes :

Information

Particulièrement en cette période de changements dus au décret de Bologne, les informations sont floues et leur recherche ardue. Les renseignements sur les financements, la mobilité, les formations doctorales ou encore les possibilités de carrière sont souvent peu diffusés, voire inexistants. Le ReD se propose donc d’être un relais pour les informations précises dont nous avons besoin, via des séances d’information mais aussi grâce à une page web.

Formation

Nous sommes souvent amenés à assumer des fonctions et activités auxquelles nous n’avons pas été préparés durant nos études : enseignement, rédaction de projets de recherche, communication de résultats, etc. Pour combler ces lacunes, le ReD se propose d’organiser des séminaires et/ou workshops sur des thèmes précis, comme par exemple des formations à la rédaction et à la communication des résultats scientifiques.

Participation

Le ReD est, par l’intermédiaire des relais, des membres actifs et des coordinateurs du Réseau, un point de contact entre les doctorants et l’administration, les autorités pour répercuter auprès d’elles nos interrogations, problèmes, demandes. Dans le cadre des formations doctorales, le ReD pourra être un interlocuteur privilégié des collèges de doctorat. Etant constitué de doctorants issus d’horizons divers, il pourra répercuter les attentes et besoins de ceux-ci auprès des collèges et ainsi participer à la création de formations adaptées.

Pour aller plus loin…